Retour du stage de Qi Gong avec Romain Bussi sur le thème de la rate

Ce samedi 09 septembre 2017 a eu lieu le premier stage mensuel en Qi Gong avec Romain Bussi sur le thème de la rate.

Le choix s’est porté sur cet organe car il est le plus sollicité dans la pratique du Qi Gong. Selon la théorie du Yang Sheng, la rate est centrale et incontournable pour faire circuler les souffles dans l’ensemble du corps.

La rate est le seul organe dont le Qi peut monter et descendre, s’extérioriser  et s’intérioriser. Dans la pratique du Qi Gong, c’est cette conscience globale que l’on travaille en employant tout le volume du corps. L’esprit de cet organe se caractérise par une attitude mais aussi une manière de pratiquer puisque la rate correspond à « la voie du juste milieu » et de l’équilibre.

En MTC, dans de nombreux cas de maladies, le thérapeute commence par traiter la rate. Une rate en bonne santé permet 50% de la guérison, qu’elle que soit la maladie.

Romain Bussi a débuté ce stage en pratiquant les exercices d’étirements du Shen Zhan Gong de l’école E-Mei en amenant avec lenteur et conscience les mouvements du Dao Yin afin que tout le monde puisse le suivre dans l’observation et le calme.

Après la pause du milieu de matinée et le partage d’un thé, Romain Bussi a introduit les concepts théoriques qui caractérisent l’organe en les associant à la pratique du Qi Gong.

La rate représente cette capacité de communication et d’harmonisation à l’intérieur de soi et autour de soi, à la fois sur le plan pratique en faisant fonctionner harmonieusement l’ensemble des parties du corps, mais aussi sur le plan de la conscience en gardant le cœur ouvert afin de mieux s’adapter à notre environnement.

La rate reflète notre capacité d’acceptation, d’adaptation, de réaction dans l’instant présent.  « L’intention c’est le cœur ouvert, le soleil à l’intérieur, l’homme debout », c’est-à-dire quelque chose qui rayonne à l’intérieur, qui tient dans le cœur.

L’intention « yi » traduit notre manière d’anticiper ou de projeter notre conscience dans les actes et les difficultés à dépasser, tout en conservant le calme du cœur. Par exemple, lors de la pratique de Qi Gong en groupe, il est important de garder un esprit à la fois centré sur soi, mais aussi en lien avec les autres. Notre esprit doit être éveillé, c’est-à-dire centré et partout à la fois.

Une bonne pratique en Qi Gong rayonne dans le calme et la force de  l’intention. Alors, les émotions s’apaisent et les souffles descendent dans le corps pour prendre conscience de l’instant présent.

La rate symbolise également les différents rythmes que l’on traverse et la capacité que l’on a à les intégrer ou les vivre sans en être déséquilibré. Quoi qu’il arrive, nous ne sommes pas perturbés, les souffles coulent à l’intérieur comme à l’extérieur.

Une rate bien en place s’observe par la manière d’adapter son rythme de corps, de vibrer dans l’espace et dans l’harmonie, présent en dedans et en dehors.

La rate, c’est également le deuxième cerveau localisé au centre. Le Dan Tian et le Ming Men communiquent ensemble à travers l’esprit de la rate. Quand la conscience discerne, que le cœur demeure dans un calme profond, alors la rate prend sa place et s’installe une plus grande communication avec nous-mêmes.

Le bon fonctionnement de la rate se voit dans la manière d’agir. Une personne en bonne santé est constamment dans l’ouverture du cœur, sa marge d’acceptation est grande et elle a les capacités de s’adapter plus facilement que d’autres à des situations difficiles. Elle ne réagit pas sur le plan des émotions mais sait prendre le recul nécessaire pour garder son calme. Cette façon de vivre est celle des grands maîtres spirituels.

Romain Bussi a introduit les exercices de ce stage en préparant les élèves avec la posture de l’arbre « Zhan Zhuang ». La position des mains en face du Dan Tian permet de dilater le centre et ouvrir la région lombaire. Un travail à deux a permis de comprendre par le toucher comment installer le centre  et comprendre comment les forces s’exercent à travers le corps. Le lien entre la détente de la poitrine et l’installation du centre est fondamental et les stagiaires ont pu s’exercer à remplir le bassin et nourrir le centre en essayant de relâcher les tensions du buste.

La rate se situant au niveau de l’estomac, stimuler la zone circulaire autour de l’ombilic influence donc directement son fonctionnement. Quand la rate prend sa place et qu’elle se dilate, alors la région lombaire s’ouvre, le bassin se remplit et les reins se renforcent.

C’est pourquoi le 2e exercice était axé sur le travail du tronc en lien avec le centre. Les mouvements circulaires du tronc et les pressions exercées sur les côtés du corps stimulent les fonctions de la rate, de l’estomac et du foie en mobilisant les points du méridien conception, Ren Mai 12-8-6-4 mais aussi les points du méridien de l’Estomac comme E25 et E21 et d’autres situés autour de l’ombilic.

Romain Bussi a choisi un mouvement qui sollicite particulièrement les fonctions de la rate : « soutenir le ciel en s’appuyant sur la terre ». Ce mouvement de Qi Gong des « Huit brocarts de soie » est amené avec douceur tout en recherchant une grande ouverture du tronc et des bras. Cela a pour conséquence d’ouvrir le corps sur le plan vertical et de placer la rate entre le cœur (en haut) et les reins (en bas).

Il est important dans la pratique du Qi Gong d’assouplir les muscles de la taille et de poser son bassin en s’exerçant à détendre le haut du corps pour remplir le bas. C’est en gardant l’esprit disponible, réactif et spontané que l’on peut progressivement amener plus de détente et d’élasticité à l’ensemble du corps.

Des mouvements fluides et une bonne communication entre les différentes parties du corps amènent progressivement les souffles à s’installer dans le Dan Tian, ce qui permet l’harmonisation des fonctions physiologiques et organiques du corps.

Le rythme particulier de ce mouvement et les allers-retours successifs du souffle, généré par les phases d’étire et de relâchement du corps en passant par le centre et la taille, sont les caractéristiques d’un mouvement conçu pour harmoniser les fonctions de la rate.

Le stagiaires ont pu répéter de nombreuses fois ce mouvement de Qi Gong en employant des rythmes variés pour solliciter l’adaptation du corps afin d’amener une conscience plus large à cet exercice de Qi Gong.

Les stages de Qi Gong que proposent Romain Bussi ont pour objectif un travail de recherche en Qi Gong et une compréhension par le corps. Ils préparent le corps de manière plus profonde, permettent une progression dans la pratique sur le long terme. Un travail à deux, des corrections et des retours sur les exercices amènent chacun à comprendre et intégrer les principes du Qi Gong, à progresser et à développer un potentiel de santé. Il est a noter que pour chaque stage, Romain Bussi propose un apport théorique en lien avec la pratique.

Bienvenue à tous les pratiquants de Qi Gong qui souhaitent participer à ces stages  dans le sérieux et la bonne humeur du groupe.